Espace d’attente sécurisé (EAS) pour les PMR : quelles sont les règles ?

Tous

Les espaces d’attente sécurisés (EAS) jouent un rôle pour la protection des personnes à mobilité réduite (PMR) en cas d’incendie et d’évacuation différée. Mais qu’est-ce qu’un EAS ? Quelles sont les règles qui régissent leur mise en place et leur utilisation ? Nous vous proposons un tour d’horizon complet de la réglementation en vigueur. Plutôt qu’une amélioration de l’autonomie, ces dispositifs de mise en sécurité visent à mettre à l’abri les PMR situées dans les étages, qui ne peuvent pas utiliser les escaliers en situation d’urgence. Cette mesure assure une protection vitale en attendant l’évacuation.

Comprendre le concept d’Espace d’Attente Sécurisé (EAS)

Qu’est-ce qu’un EAS ?

L’Espace d’Attente Sécurisé (EAS) est une zone dédiée à la protection des personnes à mobilité réduite (PMR) en cas d’incendie. C’est un concept clé à comprendre pour assurer leur sécurité. Un EAS est conçu pour résister au feu pendant une durée définie, permettant aux secours d’intervenir.

Le choix de l’emplacement de l’EAS est stratégique. Il doit être facilement accessible pour les PMR et à proximité d’un escalier. Les consignes de sécurité doivent y être clairement affichées. Un EAS doit aussi être équipé de moyens de communication pour alerter les secours.

Les dimensions de l’EAS doivent respecter certaines normes pour permettre aux PMR de s’y rendre librement. Il faut prévoir suffisamment d’espace pour chaque personne, en tenant compte de leur équipement. Le sol de l’EAS doit être plat et sans obstacle pour faciliter les déplacements.

Le respect de ces règles pour l’EAS est obligatoire. Il en va de la sécurité des personnes à mobilité réduite. Comprendre le concept d’EAS permet d’anticiper les risques et d’agir efficacement en cas d’incendie.

Comprendre les réglementations de l’EAS 

Les Espaces d’Attente Sécurisés (EAS) revêtent une importance capitale dans la stratégie de sécurité incendie des bâtiments. Situées aux étages supérieurs et inférieurs, ces zones spécifiques sont soigneusement conçues pour offrir un refuge crucial en cas de déclenchement d’incendie. Leur emplacement stratégique à l’abri des fumées et de la chaleur intense garantit un espace de protection temporaire pour les personnes à mobilité réduite (PMR).

Les EAS ne sont généralement pas requis au rez-de-chaussée. En effet, le rez-de-chaussée offre une possibilité d’évacuation directe pour la plupart des individus, ce qui rend les EAS inutiles à cet étage.

L’utilisation des ascenseurs pendant un incendie est strictement interdite en raison des risques significatifs de panne et de piégeage, pouvant exposer les occupants à des dangers encore plus graves. Cela crée une situation critique pour les personnes en fauteuil roulant, qui sont incapables d’utiliser les escaliers pour évacuer rapidement le bâtiment. En l’absence d’EAS, ces individus se retrouvent potentiellement bloqués, exposés à des risques accrus.

Les EAS répondent donc à un besoin essentiel en offrant aux personnes en fauteuil roulant une zone de protection contre les fumées et la chaleur. Ces espaces de refuge temporaire permettent aux PMR d’attendre en sécurité une évacuation différée organisée par l’exploitant du bâtiment ou un sauvetage mené par les sapeurs-pompiers. En assurant une zone sécurisée en cas de situation d’urgence, les EAS contribuent grandement à la protection et à la sécurité de tous les occupants du bâtiment, indépendamment de leur mobilité.

Pour résumer : 
Les Espaces d’Attente Sécurisés (EAS) sont des zones à l’abri des fumées situées aux étages supérieurs et inférieurs, conçues pour offrir refuge en cas d’incendie.Les EAS ne sont pas requis au rez-de-chaussée, où l’évacuation directe est normalement possible.L’utilisation des ascenseurs est interdite en cas d’incendie en raison des risques de panne et de piégeage.Les personnes en fauteuil roulant, incapables d’utiliser les escaliers, peuvent se retrouver bloquées sans les EAS.Les EAS offrent aux personnes en fauteuil roulant une zone de protection contre les fumées, en attendant une évacuation différée par l’exploitant ou un sauvetage par les sapeurs-pompiers.

Identifier les PMR concernées par les EAS

Identifier les PMR concernées par les EAS est une étape nécessaire. Les PMR, ou personnes à mobilité réduite, peuvent être affectées par diverses conditions. Cela inclut les personnes âgées, les personnes en situation de handicap. Ces individus éprouvent des difficultés à se déplacer librement et sans aide, en particulier dans les escaliers.

Les EAS, ou espaces d’attente sécurisés, sont destinés à ces personnes. Ils leur offrent un espace sûr et accessible en cas d’urgence. Ces zones sont spécifiquement conçues pour leur sécurité. Les PMR peuvent s’y réfugier en attendant une évacuation différée.

Chaque EAS doit répondre à des normes strictes. L’accessibilité, la taille, l’équipement et l’emplacement sont tous réglementés. Le respect de ces règles garantit l’efficacité des EAS PMR. Cela contribue à une meilleure sécurité pour tous.

Connaître les normes réglementaires des EAS pour PMR

La disposition des EAS doit permettre un accès facile et rapide aux PMR. Il faut prévoir des espaces larges et dégagés pour faciliter le déplacement des fauteuils roulants. Les EAS doivent être clairement signalés et éclairés.

L’installation d’un système d’alarme n’est pas requise pour les EAS. Toutefois, il est impératif que les individus se trouvant à l’intérieur puissent signaler leur présence de manière efficace. Cette communication peut s’effectuer via un téléphone, un interphone, ou par l’ouverture d’une fenêtre, à condition que cette dernière soit positionnée à une hauteur appropriée pour permettre cette communication.

La construction des EAS doit respecter les normes de résistance au feu. Pour garantir la sécurité conforme aux normes établies, il est nécessaire que les parois présentent une résistance au feu équivalente à celle spécifiée dans l’article CO 24 pour la séparation entre les locaux à sommeil et les dégagements. Dans le même souci de sécurité, les blocs-portes doivent offrir un niveau de protection coupe-feu identique à celui de la paroi traversée, avec une durée maximale d’une heure. 

De plus, les portes doivent être équipées de ferme-portes ou d’un mécanisme de fermeture automatique pour garantir une fermeture adéquate en cas d’urgence. Cette approche méthodique assure le respect des normes de sécurité requises pour les parois et les portes au sein de l’établissement.

La réglementation impose aussi une formation adéquate du personnel. Il doit être capable d’assister les PMR en cas d’évacuation et de connaître parfaitement les procédures d’urgence.

Mettre en place d’EAS conformes à la réglementation 

La mise en place d’EAS adaptés à la réglementation requiert une approche spécifique. Commencez par identifier les niveaux de l’immeuble accessibles aux PMR. Ces étages doivent être équipés d’un EAS par escalier.

Chaque EAS doit répondre à des critères précis. Il faut veiller à l’absence d’obstacles sur le chemin menant à l’EAS. Assurez-vous que l’espace est suffisamment grand pour accueillir au moins deux personnes en fauteuil roulant.

Les éléments à considérer dans la mise en place d’un EAS comprennent :

  • La signalisation : elle doit être claire et visible.
  • L’éclairage : il doit être suffisant pour permettre une bonne visibilité.

Le respect de ces critères garantit un EAS PMR conforme et sécurisé. Vous veillez ainsi à l’inclusion et à la sécurité de tous dans votre établissement.

Effectuer des contrôles réguliers pour garantir la sécurité des PMR

La sécurité des PMR est votre priorité. Pour optimiser son efficacité, effectuez des contrôles réguliers. Vérifiez l’accessibilité et l’état des équipements.

Les contrôles périodiques permettent de détecter les défauts. Vous pourrez alors effectuer les réparations nécessaires. Les problèmes identifiés tôt sont plus faciles à résoudre : 

  • Assurez-vous que les dispositifs d’alerte fonctionnent correctement. 
  • Vérifiez que les voies d’évacuation sont libres et praticables.

Chaque contrôle est une opportunité pour améliorer l’EAS. L’expérience acquise lors des contrôles précédents peut vous aider à anticiper les problèmes. Il s’agit d’une démarche proactive pour garantir la sécurité des PMR.

La régularité des contrôles est déterminante. Ils doivent être effectués au moins une fois par an. Assurez une sécurité optimale pour les PMR en maintenant votre eas PMR en parfait état.

Pour aller plus loin : Assurer le maintien en condition opérationnelle de l’EAS

Les exigences réglementaires ne prévoient pas une telle disposition. Dans le cas où l’exploitant décide d’effectuer des contrôles périodiques, il a la possibilité d’assumer lui-même cette tâche en mobilisant ses services techniques. Alternativement, il peut solliciter les services d’un technicien externe pour les aspects techniques tels que l’éclairage de sécurité, les extincteurs, les interphones, les dispositifs d’ouverture/fermeture des fenêtres, et autres. De plus, pour vérifier la vacuité des accès, la mise à jour et la cohérence des plans d’urgence, ainsi que la pertinence des consignes affichées et données au personnel, il peut faire appel à un préventionniste expérimenté, tel que Prévéris, spécialisé dans ce domaine.

Si une anomalie est détectée lors de la vérification, vous devez la corriger immédiatement. Ne sous-estimez pas l’importance de la maintenance de l’EAS. Elle garantit la sécurité des PMR en cas d’incendie.
La mise en place d’un espace d’attente sécurisé (EAS) est une obligation légale pour les établissements recevant du public, afin de garantir la sécurité des personnes à mobilité réduite (PMR). Cet EAS doit respecter des normes précises en termes de capacité, d’équipement et d’accessibilité. Pour être accompagné lors de ce projet, les experts Prévéris Pro se tiennent à votre disposition pour échanger avec vous sur la question.

Ça pourrait vous intéresser également

Guide complet sur la périodicité des visites de Sécurité des ERP

Guide complet sur la périodicité des visites de Sécurité des ERP

La question de la périodicité des visites d’un Établissement Recevant du Public (ERP) par une commission sécurité est importante. Cette vérification régulière permet d’assurer la conformité des installations et des équipements aux normes de sécurité en vigueur. Nous...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Besoin de plus d’information ?

PREVERIS vous accompagne tout au long de votre projet pour un établissement répondant aux normes de sécurité et d’accessibilité PMR.